Sherlock Holmes, jeu d'ombres

Publié le par M@2T

Après Millenium, rien de plus normal que de parler du nouveau volet du célèbre détective et de son fidèle accolyte, sorti dans les salles obscures le 25 janvier dernier, au vu de la présence au casting de Noomi Rapace dans un rôle loin de la punk geek Lisbeth Salander.

Ici, l'actrice suédoise joue le rôle d'une belle gitane qui se retrouve embarquée dans l'affrontement entre Sherlock Holmes et l'infame Moriarty.

 

Noomi Rapace Sherlock Holmes 2

 

Avec Sherlock Holmes : jeu d'ombres, on a plaisir à retrouver l'excellent tandem Robert Downey Jr. - Jude Law  dans les rôles de Sherlock Holmes et du Dr Watson, ainsi que Rachel McAdams (Minuit à Paris, Serial Noceurs) et Kelly Reilly (L'Auberge Espagnole, Les Poupées Russes), toutes deux présentes dans le premier volet.

 

Parmi les nouveaux noms à l'affiche de ce film on trouve, outre Noomi Rapace, les acteurs Stephen Fry (Alice au Pays des Merveilles, V pour Vendetta) et Jarred Harris (L'Etrange Histoire de Benjamin Button, Mesures Exceptionnelles, Mad Men). Ce dernier a été choisi pour jouer le professeur James Moriarty, rôle pour lequel les noms de  Brad Pitt, Gary Oldman, Sean Penn ou encore Javier Bardem avaient préalablement circulé.

 

Sherlock Holmes jeu d'ombres

 

Synopsis :

 

"Sherlock Holmes a toujours été réputé pour être l'homme à l'esprit le plus affûté de son époque. Jusqu'au jour où le redoutable professeur James Moriarty, criminel d'une puissance intellectuelle comparable à celle du célèbre détective, fait son entrée en scène… Il a même sans doute un net avantage sur Holmes car il met non seulement son intelligence au service de noirs desseins, mais il est totalement dépourvu de sens moral. Partout dans le monde, la presse s'enflamme : on apprend ainsi qu'en Inde un magnat du coton est ruiné par un scandale, ou qu'en Chine un trafiquant d'opium est décédé, en apparence, d'une overdose, ou encore que des attentats se sont produits à Strasbourg et à Vienne et qu'aux Etats-Unis, un baron de l'acier vient de mourir…
Personne ne voit le lien entre ces événements qui semblent sans rapport, hormis le grand Sherlock Holmes qui y discerne la même volonté maléfique de semer la mort et la destruction. Et ces crimes portent tous la marque du sinistre Moriarty. Tandis que leur enquête les mène en France, en Allemagne et en Suisse, Holmes et Watson prennent de plus en plus de risques. Mais Moriarty a systématiquement un coup d'avance et semble tout près d'atteindre son objectif. S'il y parvient, non seulement sa fortune et son pouvoir seront sans limite, mais le cours de l'Histoire pourrait bien en être changé à jamais… "

 
  
Avec Sherlock Holmes : jeu d'ombres, le réalisateur Guy Ritchie (Sherlock Holmes, RockNRolla, Revolver) nous propose un film d'action divertissant grâce à des effets spéciaux réussis, notamment en ce qui concerne les prévisions mentales quasi instantanées du détective lors de ses combats, mais également grâce au tandem Holmes-Watson qui ne manque ni d'humour ni de flegme "so british".

Ajoutez à celà un bande originale signée du grand Hans Zimmer (Gladiator, Pirates des Caraïbes, Inception...) et vous voilà transportés dans un rythme effréné à travers une Europe au bord de la guerre en cette fin de XIXè siècle.
De quoi passer un bon moment de cinéma. Elémentaire, mon cher!

Publié dans Ciné-TV

Commenter cet article

Claire 31/01/2012 09:09

Pour Jude Law, bon, d'accord ^^
'fin bon, déjà j'étais pas au courant qu'il y avait un premier film moi...
Pareil, faudrait avoir lu les bouquins mais...mwarf, pas le temps ^^

Titahi 30/01/2012 23:13

Pour Hans Zimmer en effet! mais aussi pour Jude Law ^^
Bref un film bien divertissant, même si on est loin du Sherlock Holmes des livres de Sir Conan Doyle, ce me semble... (il faudrait que je les (re?)lise)

Claire 30/01/2012 21:17

Bon bah rien que pour Hans Zimmer, j'y vais =D Et je suis sûre que Titahi sera d'accord avec moi.
J'avais prévu d'aller le voir de toute façon. La question est : aurai-je le temps ?