Millenium, l'adaptation américaine

Publié le par M@2T

dragon tattoo rooney mara millenium

 

Avant de débuter ma critique de cette nouvelle adaptation du premier tome du best-seller Millenium de Stieg Larsson "Les hommes qui n'aimaient pas les femmes", petit clin d'oeil à l'article précédent  avec le fameux tatouage de dragon de Lisbeth Salander (interprétée ici par Rooney Mara).

 

 

......................................................................................................

 

 

 

Après le succès international des romans et la double adaptation suédoise (ciné+télé) par Niels Arden Oplev (1er tome) puis Daniel Alfredson (tomes 2 et 3) ; c'est au tour d'Hollywood de s'emparer du phénomène Millenium, et plus particulièrement à l'un des maîtres actuels du thriller : monsieur David Fincher (réalisateur de Seven et Zodiac).

 

Du côté du casting, les 2 rôles principaux reviennent à Daniel Craig (alias James Bond depuis 2006 _ Cowboys & Envahisseurs, Les Insurgés, A la Croisée des Mondes...) et à la jeune Rooney Mara (26 ans, notamment vue dans The Social Network du même David Fincher).

  millenium 1 adaptation américaine

 

Synopsis

 

"Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue des années auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille.

 Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui.

 Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares… "

 

 

 

......................................................................................................

 

 

Cette adaptation américaine était pour moi la grosse attente cinématographique de ce mois de janvier 2012, dans le sens où elle était pleine de questions et d'appréhension sur le fait de ne voir en ce film qu'un remake américain sans identité propre par rapport à l'adaptation réussie de Niels Arden Oplev dont j'étais pour ma part très satisfait en tant qu'afficionado du best-seller.

 

Le film commence par l'échange téléphonique entre Henrik Vanger et Morrel, le policier chargé 40ans plus tôt du dossier sur la disparition d'Harriet. Entrée en matière fidèle au prologue du roman qui laisse ensuite sa place à un générique magistral d'une durée de plus de huit minutes sublimé par la musique de Trent Reznor déchirée par les hurlements  de Karen O, qui n'est autre que la reprise d'Immigrant Song de Led Zeplin.

 

Avec ce générique, David Fincher annonce d'emblée la suite, à savoir un thriller haletant, noir, froid et oppressant. Décrire ce générique est si difficile avec des mots qu'il me semble plus simple de vous en présenter un extrait avec la vidéo suivante :

 

 

Une fois remis de ses émotions, on se laisse happé par le film qui se veut le plus près possible du roman de Stieg Larsson (y compris dans la scène du viol de Lisbeth), malgré quelques écarts de ci de là. Ma première crainte a donc été balayée par le scénario signé Steven Zaillian (Gangs of New York, Hannibal, La Liste de Schindler), qui a su resté fidèle au livre sans copier la précédente adaptation.

 

La première moitié du film est un montage parallèle savamment dosé entre Mickael Blomkvist d'un côté et Lisbeth Salander de l'autre . La confrontation des deux personnages principaux, lorsque Mickael débarque à l'improviste chez Lisbeth, impose une nette accélération de l'intrigue jusqu'à un épilogue digne d'Hitchcock.

 

Ma deuxième crainte provenait du choix de Daniel Craig dans le rôle de Mickael Blomkvist car c'est un acteur dont le jeu ne me séduit habituellement pas, notamment lorsqu'il enfile le costume de l'agent 007. Je dois ici dire que j'ai été agréablement surpris, l'interprétation est relativement juste par rapport au Blomkvist de Stieg Larsson et le costume de journaliste d'investigation lui sied relativement bien.

  

Ma dernière et pricipale crainte concernait le personnage de Lisbeth Salander. J'avais été bluffé de l'interprétation de Noomi Rapace dans l'adaptation suédoise, aussi me paraissait-il difficile pour une autre actrice d'endosser ce rôle de jeune femme gothique à l'esprit torturé mais hackeuse surdouée.

  

Beaucoup de noms ont circulé à ce sujet, à commencer par celui de Noomi Rapace mais elle a d'elle-même écarté cette hypothèse par besoin de se séparer définitivement de Lisbeth, après un an et demi  de vie intense sous les traits de ce personnage solitaire.

 

Parmi les prétendantes sont également apparus les noms de Nathalie Portman, Scarlett Johansson, Keira Knightley, Ellen Page, Kristen Stewart,  Anne Hathaway, Eva Green, Emma Watson ou encore Léa Seydoux pour ne citer qu'elles.

 

David Fincher a finalement fait appel à Rooney Mara, et ce grâce à sa prestation dans The Social Network, le précédent film du réalisateur. Et il a bien fait! Par sa mise en condition physique et son jeu subtile qui laissent percevoir un charme certain sous la coupe iroquoise, les piercings et les tatouages, tout comme une réelle sensibilité sous les cicatrices intérieures du personnage.  Ronney Mara a donc réussi à faire vivre une nouvelle Lisbeth Salander, bien distincte de celle de Noomi Rapace mais tout aussi convaincante.

 

Cette prestation de Rooney fait de Lisbeth la principale héroïne, c'est elle qui porte le film, relayant Daniel Craig au second plan malgré son interprétation juste de Mickael Blomkvist. Et c'est là tout le talent de David Fincher, il arrive à s'approprier le roman de Stieg Larsson et à en faire un film personnel dans lequel une seule chose l'intéresse : Lisbeth Salander.

  

Vous l'aurez donc compris, cette nouvelle adaptation de Millenium par David Fincher m'a séduite, tout comme la prestation de Daniel Craig et surtout celle de Rooney Mara (qui lui vaut à juste titre une nomination aux oscars dans la catégorie  meilleure actrice).

 

Je conseille donc aux fans du best-seller et aux amateurs de thriller cette version hollywoodienne de Millenium que je qualifierais, comme ce 30 janvier, de glacial...

 

......................................................................................................

 

PS :  retrouvez toutes mes autres critiques au sujet de Millenium aux liens suivants :

 

 

les romans : http://titahi-ma2t.over-blog.com/article-30392930.html

Millenium le film : http://titahi-ma2t.over-blog.com/article-31581225.html

Millenium 2 et 3 : http://titahi-ma2t.over-blog.com/article-millenium-2-et-3-54678039.html

 

Publié dans Ciné-TV

Commenter cet article

Meringue 21/02/2012 21:16

Ah bah ! Je l'ai finalement vu...
Pas déçue, il est vraiment bien ^^
Voilà, t'as tout dit de toute façon :)