Houba Houba

Publié le par M@2T

Hier soir, peu après avoir découvert sans surprise l'affiche du 6 mai prochain "Pays-Bas/Hongrie" et quelque peu [Pen]és de voir la vague bleu Marine prendre d'avantage d'ampleur, nous avons décidé de fuir la pesanteur des émissions spéciales pour la légèreté du Grand Ecran qui nous proposait de découvrir un animal extaordinaire "qui n'existe" : le Marsupilami!

Pour l'histoire, le Marsupilami est né sous la plume d'André Fanquin au sein des aventures de Spirou et Fantasio en 1951. Il devient un héros de BD à part entière en 1987 avec l'album "la queue du Marsupilami". 25 albums sont parus à ce jour, vendus à des millions d'exemplaires. Depuis 2001, le"Marsu" est en outre présent sur le petit écran en version animée! (Plus de détails sur le site officiel)

Le long métrage sorti dans les salles le 4 avril dernier est signé Alain Chabat. Déjà réalisateur de Didier (1997), Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2002) et RRRrrrr !!! (2004), l'Ex-Nul accomplit avec ce film un rêve de gosse, à savoir faire vivre le Marsupilami à l'écran.

Marsupilami


Synopsis
:

"Quand Dan Geraldi, reporter en quête de scoop, arrive en Palombie, il ne se doute pas qu'il va faire la plus incroyable des découvertes... Avec Pablito, guide local plein de ressources, ils vont aller de surprise en surprise au cours d'une aventure trépidante et surtout révéler une nouvelle extraordinaire : le Marsupilami, animal mythique et facétieux, existe vraiment !!!"



Nous sommes ressortis de la séance 2 petites heures plus tard, ravis d'avoir passé un bon moment de détente devant cette adaptation ma foi réussie de l'univers de Franquin, bien que le scénario et les personnages soient sortis de l'imagination d'Alain Chabat et Jérémy Doner (l'Arnacoeur).

Côté scénario on ressent pleinement l'humour décalé de Chabat, avec ses codes, ses délires et ses références que l'on aime... ou pas! mais que personnellement nous apprécions . Côté casting, les présences de Jamel Debbouze, Fred Testot, Patrick Timsit et surtout d'un hilarant Lambert Wilson profitent à des personnages plein de ressort!

Certaines scènes du film ne devraient d'ailleurs pas tarder à devenir cultes, notamment celles de Jamel et du chihuahua des Payas ou bien avec son lama (qui n'est pas sans nous rappeler Numérobis et son âne dans Astérix Mission Cléopâtre), sans oublier la scène cultissime où Lambert Wilson en dictateur fan de Céline Dion se prend pour cette dernière sur sa chanson I'm Alive!

Et le Marsupilami dans tout çà? Fascinant et attachant, il prend pleinement vie et se révèle un excellent acteur. Il ne ressemble pas en tout poils à celui de Franquin (notament au niveau des yeux, plus petits, et du ventre, blanc) mais il est crédible.

En bref, Sur la piste du Marsupilami est une comédie familiale qui se laisse agréablement regarder (une fois sans plus), divertissante et ponctuée de scènes hilarantes!

Publié dans Ciné-TV

Commenter cet article