Les Herbiers : sous les ailes protectrices du Mont des Alouettes

Publié le par M@2T

Surplombant la ville des Herbiers du haut de ses 231m, le Mont des Alouettes, contrefort du Massif Armoricain, offre un panorama saisissant du Bocage vendéen depuis les hauteurs de St-Michel-Mt-Mercure et Pouzauges sur la gauche jusqu'aux collines de la Gaubretière et Clisson sur la droite. Par beau temps avec la longue vue on aperçoit même la flèche de la cathédrale de Luçon (60km) ou encore les tours de la cathédrale de Nantes.

 

Herbiers 011

 

Herbiers 012

 

L'origine du nom de cette colline porte encore aujourd'hui à discussion. L'hypothèse la plus probable étant qu'une légion romaine, dite de l'Alouette (car elle portait des casques surmontés d'une alouette en bronze aux ailes déployées), s'y établit lors de l'occupation romaine de la Gaule.

 

Herbiers 013

 

Les moulins 

 

A partir du XVIè siècle, 7 moulins sont construits sur le sommet du mont balayé par les vents, au milieu des genêts et des ajoncs. De type classique (moulin-tour), ils sont constitués d'une tour en pierre surmontée d'un toit orientable dans le sens du vent  supportant des ailes fixées à un axe horizontale.

 

En tournant grâce au vent, les ailes entraînent le rouet (grande roue dentée) de l'arbre qui transmet le mouvement de rotation à la lanterne fixée au gros fer, ce dernier commandant les meules.

 

Herbiers 017

rouet entraînant la lanterne 

 

Les meules sont au nombre de deux : la meule tournante et la meule dormante. Seule la première, fixée à la base du gros fer, est en mouvement. Les meules, taillées dans du silex, ne se touchent pas pour éviter tout risque d'étincelles donc d'incendie. L'intervalle entre les 2 meules est réglable selon la farine désirée, mais aussi en fonction de la qualité du grain, la vitesse de la meule et les conditions climatiques.

 

Herbiers 018

meule tournante

 

Le meunier verse le grain dans la trémie, d'où il est conduit aux meules par l'augette (ou auget) dont il tombe grâce au contact régulier du gros fer (de forme carré). Lorsque il n'y a plus de grain dans la trémie, un système de contre-poids avec clochette avertit le meunier.

 

Herbiers 017

trémie avec augette d'où le grain tombe entre les meules 

 

Le grain introduit au centre est alors écrasé entre les 2 meules et expulsé vers la feuillure (extérieur de la meule dormante) par la force centrifuge.

 

La mouture ainsi obtenue est expulsée, par le biais d'une balayette fixée à la meule tournante passant dans la feuillure, vers la bluterie (ou blutoir), sorte de tamis légèrement incliné entraîné par l'arbre des ailes grâce à un système de poulies et de pignons.

 

safari Herbiers 019

  bluterie

 

De forme cylindrique ou hexagonal, constitué de toiles de soie aux mailles plus ou moins fines, le sas de la bluterie sépare les différentes qualités de farine qui tombent dans des sacs distincts.

Pour un meilleur blutage, des billes en bois coulissent et viennent frapper les rayons du sas permettant ainsi un désengorgement des toiles.

 

Herbiers 020

 

Herbiers 015

 

Lors des Guerres de Vendée, les moulins des Alouettes ont servis de sémaphores aux troupes vendéennes en  informant les paysans des mouvements des troupes républicaines, selon la position des ailes. Ils furent de ce fait en partie incendiés lors du passage des colonnes infernales aux Herbiers (31janvier-2 février 1794).

 

Aujourd'hui, il ne reste que 3 moulins. L'un d'eux est dédié à Jean Yole depuis le 23 juillet 1960 (date de l'inauguration de la stèle).

La commune a remis le second en état de fonctionnement en 1988. Il est possible de le visiter d'avril à septembre. (renseignements auprès de l'Office de Tourisme du Pays des Herbiers)

Le dernier n'a plus ses ailes. Il est visible derrière le restaurant, ainsi que les bases des moulins détruits en se balladant sur l'un des sentiers du Mont des Alouettes.

 

Herbiers 031

 

La chapelle

 

Le 18 septembre 1823, la Duchesse d'Angoulême, fille de Louis XVI, vient en pèlerinage au Mont des Alouettes. Devant 15000 anciens soldats vendéens, elle émet le souhait  d'ériger en ce lieu une chapelle afin de "consacrer une période qui ne s'oubliera jamais"  (propos tirés du procès verbal établi le 19 septembre 1823 par le préfet de la Vendée [vues 107 à 114]).

 

Herbiers 021

 

Herbiers 022

 

La première pierre est posée 2 ans plus tard à la même date. Suite à la Révolution de 1830, la construction est abandonnée et la chapelle menace d'être détruite afin de revendre les pierres mais la personne chargée d'évaluer le coût de la démolition avance que celui-ci est plus élevé que le prix de revient des pierres.

 

La chapelle est laissée à l'abondon pendant plus d'un siècles, jusqu'à sa restauration et son achèvement dans les années soixantes par le Souvenir Vendéen et l'architecte diocésien Maurice Ferré, mendatés par l'évêque de Luçon Mgr Cazeaux.

 

La bénédiction de la chapelle a lieu le 28 avril 1968. L'autel, quant à lui, est consacré le 12 juillet de la même année.

 

safari Herbiers 023

 

Herbiers 024

  Herbiers 025

 

Les nuits de mon moulin 

 

En juillet et en aôut, plusieurs soirées à thème vous sont proposées au pied du moulin situé derrière le restaurant (dégustation de crêpes à partir de 20h et spectacles à 21h. tarif adulte 2,50€ ; - de 14 ans 1,50€) :

 

l'été les moulins s'animent   - mardi 20/07 : nuit des clowns

   - jeudi 22/07 : nuit des contes

   - mardi 27/07 :nuit des chants de marins

   - jeudi 29/07 : nuit de la musique africaine

   - mardi 03/08 : nuit de la danse folklorique

   - jeudi 05/08 : nuit de la magie

   - mardi 10/08 : nuit des marionettes

   - jeudi 12/08 : nuit du jazz

   - vendredi 13/08 :  nuit des étoiles (à partir de 22h)

   - mardi 17/08 : nuit du théâtre d'ombres

   - jeudi 19/08 : nuit des clowns

 

Herbiers 031

Publié dans Photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MaiRym 25/06/2011 09:06


Ravie de découvrir votre blog : de nombreux articles intéressants !
Voir mes commentaires chez mon amie :

http://marieluce.aquarelles.over-blog.fr/article-mont-des-alouettes-75212859.html

Bonne journée

Myriam