La Place Saint-Marc

Publié le par M@2T

Avec le Grand Canal, la Place Saint-Marc est l'une des attractions majeures de Venise. Jadis centre politique de la Sérénissime, la place s'étend devant la Basilique Saint-Marc et communique avec la lagune par le biais de la Piazzetta. Elle est délimitée au sud et au nord par les Procuraties, et à l'ouest par l'aile Napoléonnienne.

 

vue 3D place S.Marc Google Earth

vue en 3D de la Piazza San Marco et de la Piazzetta (Google Earth)

 

La Piazzetta

 

Venezia 062

depuis le bassin de Saint-Marc, vue de la Piazzetta

avec le Palais des Doges et le campanile

 

Depuis le bassin de Saint-Marc, nous arrivons tout d'abord dans la Piazzetta (petite place), occupée jusqu'au XVIes par de nombreuses échoppes qui vendaient pâtisseries, viandes et autres denrées.

 

Sur notre droite se trouve le Palais des Doges, ancien siège du pouvoir de la République de Venise et résidence du doge, sur lequel nous reviendrons plus en détails dans un prochain article.

 

Sur notre gauche se trouve la Libreria, édifice du XVIes qui abrite la Biblioteca Marciana, plus importante bibliothèque de Venise et l'une des plus grandes d'Italie. On y trouve l'une des plus riches collections de manuscrits du monde. Le grand salon de la bibliothèque, à l'étage, est richement décoré, avec notamment des oeuvres de Titien et Veronese. Sous les arcades de la Libreria se trouve par ailleurs l'entrée du Musée Archéologique National de Venise.

 

Venezia 063

La Piazzetta San Marco

 

A l'entrée de la Piazzetta se dressent deux colonnes de granit datant du XIIes. Celle de gauche est coiffée d'une statue en marbre de Saint Théodore, premier patron de Venise. Quant à celle de droite, elle est surmontée d'un bronze du lion ailé de Saint Marc, le protecteur de la cité (explication sur l'histoire des deux saints patrons de Venise ici).

 

Venezia 064

les colonnes de la Piazzetta, depuis la fontaine du vin

(installée pour le carnaval)

 

Le campanile

 

En avançant vers la Piazza depuis la Piazzetta, il est impossible de ne pas remarquer le campanile, haut de ses 95m et surmonté d'une girouette en or de l'archange Gabriel. La tour actuelle date du début du XXes mais l'édifice existait dès le IXes. Endommagé par la foudre en 1489, puis par un tremblement de terre en 1511, il fut reconstruit entre 1511 et 1514.

 

Venezia 065

le campanile depuis la Piazzetta

 

Durant la première moitié du XVIes, une bâtisse fut ajoutée à la base du campanile, la Loggetta. Construite par l'architecte et sculpteur Jacopo Sansovino, elle abritait la caserne de la garde du Palais des Doges.

 

Venezia 066

la Logetta

 

Le 14 juillet 1902 au matin, le campanile s'effondra sur la Loggetta dans un grand fracas. La Basilique voisine ne subit aucun dommage et la seule victime fut un chat. Le soir même, la municipalité de Venise débloqua plus de 500.000 lires afin de reconstruire le campanile à l'identique. L'édifice sera inauguré en 1912 à l'occasion de la fête de Saint Marc.

 

Venezia 067

le campanile et la Basilique Saint-Marc depuis la Piazza

 

Il est possible de monter au sommet du campanile, d'où l'on a une vue panoramique sur Venise et sa lagune, mais nous n'avons pas trouvé le temps de le faire...

 

la Piazza

 

La Place Saint-Marc est la seule place de Venise à porter le titre de Piazza, les autres s'appelant campo. De forme trapézoïdale, elle est entourée d'édifices remarquables, à commencer par la Basilique Saint-Marc. Tout comme le Palais des Doges, celle-ci fera l'objet d'un article à part, du coup nous ne nous attardons pas dessus présentement...

 

A proximité de la Basilique, un autre édifice attire notre attention : la tour de l'Horloge, construite à l'entrée des grandes rues commerçantes du Rialto en 1496. Elle se démarque par le chef d'oeuvre mécanique de son horloge qui indique, en plus des heures, les phases du soleil et de la lune ainsi que les signes du zodiaques.

 

Venezia 068

la tour de l'Horloge

 

L'étage au-dessus de l'horloge est occupée par une statue en bronze de la Madonne. L'heure y est à nouveau indiquée dans les fenêtres adjacentes (toutes les 5 minutes). Lors de la semaine de l'Ascension, des automates des Rois Mages et d'un ange à la trompette passent par les portes latérales et viennent s'incliner devant la Madonne.

 

On trouve ensuite un marbre du lion ailé de Saint Marc devant un ciel étoilé de bleu et d'or, oeuvre de Giorgio Massari datant de 1755. Au sommet de la tour se trouvent enfin deux Maures de bronze, frappant les heures sur une cloche.

Deux ailes latérales furent ajoutées à la tour en 1499. Pour ceux qui le désirent, la tour de l'Horloge est visitable sur réservation.

 

Venezia 069

la tour de l'Horloge et ses Maures de bronze,

prolongée des Procuratie Vecchie

 

Dans le prolongement de la tour de l'Horloge, le bâtiment des Procuratie Vecchie, datant du début du XVIes, occupe toute l'aile nord de la Piazza San Marco. C'était ici que se trouvaient les bureaux des 9 procurateurs de Saint-Marc, magistrats de la République responsables (entre autres choses) de l'intendance de la Basilique Saint-Marc.

 

De l'autre côté de la place se trouve les Procuratie Nuove, construites à la fin du XVIes pour accueillir les appartements des procurateurs, la loi les obligeant à habiter à proximité de Saint-Marc. Le bâtiment fut construit dans le même style architectural que la Libreria voisine mais avec un troisième étage pour faire écho aux Procuratie Vecchie. Les anciens appartements accueillent aujourdh'ui le Musée Archéologique National de Venise et le Musée Correr.

 

Ses arcades abritent en outre le premier café d'Italie, le Florian, inauguré en 1720 par Floriano Francesconi. Les grands de ce monde y sont venus en leurs temps pour y siroter un chocolat, breuvage à la mode au XVIIIes, puis un bon café amer accompagné d'un cigare au XIXes, tout en refaisant le monde.

 

Venezia 070

le Café Florian

 

La place est enfin fermée à l'ouest par l'aile Napoléonienne. Comme son nom l'indique, ce bâtiment fut construit à la demande de l'Empereur Napoléon Bonaparte au début du XIXes. Pour se faire, il fallut abattre la vieille église San Giminiano, dans laquelle était inhumé l'architecte et sculpteur Jacopo Sansovino (1486-1570).

 

L'aile Napoléonienne, qui relie les deux Procuraties, s'inspire de l'architecture des Procuratie Nuove, mais le troisième étage a été remplacé un attique, couronnement horizontal décoratif. Napoléon n'aura toutefois pas la possibilité d'y séjourner, la construction s'étant achevé en 1820, alors que celui-ci était exilé à Saint-Hélène depuis 1815.

 

L'escalier menant au premier étage, qui permettait autrefois d'accéder aux salles de fêtes de l'empereur, conduit aujourd'hui au Musée Correr, musée municipal qui abrite une collection d'oeuvres d'art léguée à la ville en 1830 par le descendant d'une des plus anciennes familles vénitiennes, Teodoro Correr (1750-1830).

 

......................................................................................................

 

Le poète français Alfred de Musset a un jour dit de la place Saint-Marc qu'elle était "le plus beau salon d'Europe". Nous espérons que cette visite guidée vous donnera la même impression. En tout cas, si vous allez un jour à Venise, nous n'avons qu'un conseil à vous donner si vous vouler pleinement en admirer la grandeur : c'est de vous y rendre tôt le matin ou tard le soir, comme nous avec les clichés suivants!

 

Venezia 071

la Piazza San Marco, avec les Procuraties et

l'aile Napoléonienne (cachée par la scène du carnaval)

 

Venezia 072

la Basilique Saint-Marc

 

Venezia 073

la Piazzetta

Publié dans Venise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article