Charlie Winston, vagabond anglais du paysage musical français

Publié le par M@2T

L'homme au chapeau connut sous le nom de Charlie Winston ( Charlie en hommage à Chaplin, Winston en référence à Churchill) naît le 14 septembre 1978 à Cornwall en Angleterre. Il grandit dans le Suffolk où ses parents Jeff & Julie Gleave, musiciens folk, tiennent un hôtel.

Tout comme ses 2 frères ( Jo Spencer et
Tom Baxter) et sa soeur (Vashti Anna), Charlie est plongé dès son plus jeune âge dans la musique à travers l'apprentissage de la batterie puis du piano, ainsi qu'au travers de l'écriture de premières compos prometteuses.

A 17 ans, Charlie intègre la Brunel Univesity de Londres où il suit durant 2 ans une formation musicale complète. En parallèle de ses études, il compose pour des compagnies de danses londoniennes.

A 21 ans, il réalise un voyage en Inde où il s'initie aux tablas (percussions indiennes). A son retour, il réalise de nombreuses compositions pour le théâtre et des court-métrages. Il reprend par ailleurs la chanson I'm a Man de The Spencer Davis Group pour une publicité de Volkswagen.

Le talent du jeune homme n'échappe pas à Peter Gabriel (Genesis) dont la fille est une bonne amie de Charlie. Pour la petite histoire, Charlie a joué le baby-sitter pour le fils de Peter alors que celui-ci recevait un Award, profitant de l'ocasion pour lui remettre une maquette. C'est ainsi qu'en 2007 Peter le signe sur son label Real World et Charlie enregistre avec son groupe The Oxymorons l'album Make Away, avant d'assurer la 1ère partie de Peter sur une série de concerts.

En 2008, Charlie réorganise son groupe et signe, par l'intermédiaire de Catherine Ringer, sur le label Atmosphériques. Il s'attèle dès lors à l'enregistrement de l'excellent album Hobo, paru début 2009, avec le concours de Mark Plati (David Bowie, Alain Bashung, Louise Attaque, The Cure, ...)


A l'instar du premier extrait Like a Hobo, l'album connaît un vif succès dans l'hexagone. Au fil des morceaux, Charlie varie les styles et les émotions grâce à des mélodies et des textes de grande qualité et à un grain de voix assurément bluesy.

S'en suit une tournée de plusieurs mois ou Charlie et ses compères Ben Edwards à l'harmonica, Daniel Marsala à la basse et Medi à la batterie, font le show sur scène pour le plus grand bonheur des fans. Pour ceux qui n'ont pas encore eu la chance de découvrir Charlie en live, vous trouverez tous ces concerts à venir sur son
myspace.


Par ailleurs, Arte devrait diffuser en septembre un concert improvisé de Charlie Winston en avril dernier sur la place Pigalle à Paris et filmé sous le concept du Free Mobile Concert, càd exclusivement par des téléphones mobiles. Des extraits sont d'ors et déjà disponibles sur le lien suivant :
http://liveweb.arte.tv/fr/video/Charlie_Winston_en_Free_Mobile_Concert___Kick_the_bucket/

Bon voyage dans l'univers itinérant de Charlie Winston!

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dissertation 25/08/2009 05:45

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!

Frédéric Delalot 23/08/2009 22:28

Ça s'écoute vraiment bien.