Psychometer Eiji

Publié le par Titahi

Pour tous ceux qui aiment les mangas et les séries policières, en voici un qui vaut le détour : Psychometrer Eiji.

Edité par Kodansha au Japon et en français aux Editons Kana (catégorie Dark Kana), ce manga de Masashi Asaki (dessins) et de Yûma Andô (scénario) contient 25 tomes où on suit les aventures d'un jeune lycéen : Eiji Asuma.

Eiji a l'air d'un lycéen normal, rebelle et bagarreur, mais il a un don spécial : la psychométrie. Quand il touche un objet ou une personne il aperçoit des fragments de pensée, de mémoire.

Une jolie inspectrice, Ryôko Shima, perce ce secret et embarque officieusement Eiji dans diverses enquêtes de meurtres en série. Grâce aux visions d'Eiji et aux profils psychologiques dressés par Shima, le duo de choc réussit à coincer les coupables, tous fous sur les bords. On reste scotché d'un bout à l'autre des enquêtes complexes avec de nombreux suspects et rebondissements.

Le côté humoristique de la série enlève un peu de pression, mais ce n'est pas un mal, et ça rend les personnages très attachants. Les méchants sont assez tordus et sadiques et les scènes de combat très violentes (à ne pas mettre dans des mains trop jeunes ^^ )

Ce que j'ai aimé : le supense vraiment bien développé, les persos (Eiji et Shima et aussi les secondaires), les intermèdes comiques ou non qui nous en apprennent plus sur l'univers des personnages, et pour l'édition française il y a des bonus pour découvrir la civilisation japonaise d'aujourd'hui (les différents quartiers de Tokyo, les convenience stores, les vendeurs de ramen, les otaku...)

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article